Tout savoir sur le mai 2020 Google Core Update

Google Core Update May 2020
Temps de lecture : 6 minutes

Les Cores Updates sont d’importantes mises à jour de l’algorithme de Google qui influencent la classification des pages référencées. L’ensemble de l’algorithme est composé notamment de l’algorithme Panda, Colibri ou encore Penguin. Leurs mises à jour régulières permettent de favoriser les réponses aux requêtes de manière pertinente, avec des informations à jour et utiles pour les utilisateurs. Google a annoncé le 4 mai 2020 une nouvelle mise à jour majeure de son algorithme avec une nouvelle core update, une version du logiciel en pleine évolution. Ils précisent que la mise à jour en mai de Google allait prendre entre une et deux semaines pour être complète.

The May 2020 Core Update

Une mise à jour durant une période singulière

Le core update de mai apparaît durant un contexte singulier, celui de la pandémie du COVID 19. Google a remarqué que jamais il n’avait constaté autant de recherches pour un seul sujet. Les comportements des utilisateurs ont été modifiés pendant le confinement avec des recherches tournées vers le local pour se renseigner sur ce qui s’est passé dans son environnement proche.

Google s’est assuré qu’aucune fausse nouvelle ne soit publiée au public par l’intermédiaire de sa SERP. Si vous consultez la SERP pour COVID-19, Google ne veut pas prendre de risque en listant d’autres sites que ceux de la haute autorité.

C’est alors que la mise à jour apparaît comme à une adaptation aux comportements nouveaux des internautes.

La mise à jour de Google engendre dans la plupart des cas, des impacts importants sur les sites web, comme imagés ci-dessous.

La couleur verte ou bleue signifie qu’il n’y a pas beaucoup de mouvement. Mais quand il devient rouge, cela signifie qu’il y a de la volatilité dans les classements.

Volatilité SERP après mise à jour

Il est recommandé de vérifier son classement pour relever d’une augmentation ou diminution de celui-ci et de son trafic en comparant avec la période précédente lors de l’ancienne version, à partir de son compte Google Analytic. De plus, il convient d’analyser le positionnement de ses mots-clés pour suivre l’impact direct.

Les secteurs les plus touchés par la mise à jour en Mai de Google

Les secteurs les plus touchés par cette mise à jour en mai de Google, sont les suivants : Voyage, immobilier et santé, avec des fluctuations importantes dans leur classement. Le plus souvent, les sites internet sont des sites de type “Your Money Your Life” (YMYL). Les YMYL sont les sites internet ayant un impact sur la vie, la stabilité financière ou sanitaire d’une personne.

Voici la liste de certains sites qui ont perdu en visibilité après cette mise à jour de l’algorithme de Google :

Liste site avec perte visibilité après Core Update

source : Sistrix

Ou encore des sites comme : LinkedIn.com et Legoland.com et WordPress.org, ont connu un impact négatif.

Par exemple, Spotify est un acteur affecté par la mise à jour de Google en mai, fait inattendu pour le public de part sa croissance constante. Cela s’explique par des pages avec des contenus fins et un taux de rebond plus fort que leur concurrent, Youtube.

Toutefois, il est important de constater que les pertes ou gains pour les petits domaines ne sont pas aussi importants que pour les grands secteurs forts en contenu. Cette analyse suggère qu’au moins certains des signaux révisés dans cette mise à jour sont basés sur des mesures « OnPage », qui doivent être analysés et calculées lorsque la page est explorée.

Conséquences sur votre site

Tous les sites internet sont concernés par la Core Update de mai de Google. Le trafic de son site web peut diminuer avec un moins bon classement sur Google. Ce changement peut être court ou persister dans la durée, ce qui peut devenir problématique pour la santé de son site web et ainsi de ses revenus digitaux.

Au contraire, la mise à jour peut ne pas impacter son site internet et engendrer les conséquences qui y sont liées.

Ainsi, si son site web a été touché par la nouvelle mise à jour en mai de Google, il est recommandé de prendre du recul, d’avoir une vision plus large de l’ensemble de votre site web et de par la suite en conclure les améliorations à apporter pour améliorer son ensemble. 

Chaque fois qu’une mise à jour est effectuée, Google reconsidère le classement des sites sur la SERP sur la base de l’expertise, de l’autorité et de la fiabilité (E-A-T).

Bonnes pratiques face à la mise à jour

Il est donc temps d’évaluer si votre contenu fait autorité ou non, s’il est utile aux utilisateurs, s’il est formaté de manière à aider les utilisateurs, et s’il permet la correction de référencement. 

Le concept d’EAT (la performance technique, la qualité du contenu et la popularité) est incontournable pour vaincre la mise à jour et est encore plus essentiel pour les sites web YMYL. Google favorise avant tout la satisfaction de l’internaute en privilégiant des contenus de qualités.

Les problématiques qui peuvent avoir un impact négatif sont la qualité du contenu,  l’expérience utilisateur (site internet non adapté au mobile…), la publicité agressive, perturbatrice (engendre négativement l’expérience utilisateur), les problèmes techniques de référencement et bien d’autres éléments.

Google est en quête de contenu fiable avec une expertise et une réelle valeur ajoutée.

De nombreux problèmes apparaissent sur un site qui a subi des impacts négatifs, il est alors utile d’utiliser l’approche “The Kitchen Sink” afin de remettre en état. Cela signifie qu’il faut relever les nombreux problèmes du site et par la suite les corriger dans leur globalité.

Mise à jour de son contenu

Avoir fait une mise à jour récente de son contenu sur son site web avec l’ajout de nouvelles informations pertinentes et la suppression d’informations obsolètes, permet de rester performant. Dans certains cas, le contenu doit être complètement réécrit.

Grâce à ce travail assidu, lors de la mise à jour en mai de Google, 187 sites ont vu leur trafic augmenter quand seulement 38 ont vu un trafic de recherche baisser de 10%. En effet, ce chiffre est extrêmement faible, d’où l’importance d’ajouter cette mission d’optimisation de contenu sur sa To-Do-List.

Actualisé quotidiennement les anciens contenus

Le contenu doit être mis à jour de manière à ce qu’il soit pertinent pour son audience avec des informations récentes, d’actualités et de grande valeur ajoutée par rapport à sa concurrence. Il est essentiel d’effectuer au minimum ces quelques missions pour un contenu mis à jour :
• Évaluer la pertinence de son article : optimisation du contenu ou suppression totale du contenu
• Ajouter de la valeur à son contenu : vidéo, conseil, infographie…
• Vérification des liens internes et externes et suppression des liens morts
• Pertinence des mots-clés sélectionnés
• Rendre le contenu compréhensible pour tous et adapté à sa cible
• Répondre aux problématiques de sa clientèle
• Développement de certains sujets légers

Contenu avec un faible nombre de mots

Les sites internet avec un contenu mince ont, eux aussi, vu leur classement diminuer de manière importante. Les sites avec un contenu peu dense ont eu trois fois plus de chances d’être affectés négativement.

Il est primordial de vérifier si son contenu est alors mince. Bien évidemment, les pages d’accueil ou de contact ne demandent pas un large nombre de mots. De plus, certaines thématiques ne nécessitent pas de nombreux mots pour être claires comme par exemple une recette de cuisine. En plus de cela, vous aurez un meilleur SEO à long terme, grâce à ce travail.

Afin de corriger les pages avec un faible nombre de mots, vous devez :

• Analyser si le contenu est suffisant, il est important de ne pas ajouter de mots si cela n’est pas nécessaire
• Vérifier son contenu par rapport à celui de la concurrence positionnée en première position sur les moteurs de recherche à travers les requêtes
• Le contenu est il pertinent pour le développer ou faut-il le supprimer

Site internet avec des balises de titre et des méta description en double.

Les sites internet avec des méta balises en double ont eu aussi été affecté par la mise à jour en mai de Google. Malheureusement, nombreux sont les sites avec cette problématique. 41,59% des sites internet avec ce problème ont eu une baisse d’au moins 10% de leur trafic.

Là encore, il est essentiel de vérifier vos doublons et d’effectuer les corrections le plus rapidement.

Les balises canoniques doubles (chacune pointant vers des urls différentes) sont ignorées par Google, c’est à prendre en compte.

Amélioration constante

Google a confirmé que si un site internet à été affecté par une mise à jour de base, il faut attendre une seconde mise à jour pour s’en remettre. Le site doit alors être amélioré de manière significative à long terme. Les changements à court terme ne sont pas utiles malgré quelques apparitions de quelques changements au fur et à mesure, mais pas de changement massif avant la prochaine mise à jour. L’amélioration doit se faire sur le site, le contenu, l’expérience des utilisateurs, et bien plus encore.

Conclusion

Pour éviter d’être impacté de manière négative par la mise à jour en mai de Google, il est judicieux de vérifier les points cités au-dessus. Analyser objectivement son site et planifier l’ensemble des actions à mettre en place à long terme permettra un impact positif. Toutefois, aucune garantie ne peut être faite malgré la mise en place de ces missions. Bien évidemment, les corrections permettent de créer une meilleure expérience pour l’utilisateur et reste un objectif utile à tout site internet. Google fait de la satisfaction des besoins des internautes, sa priorité avec des contenus pertinents et de qualités.

Vous avez des questions ?

N'hésitez pas à contacter notre expert en Growth Hacking pour échanger autour d'un café ! Vous pourrez définir avec lui vos besoins et savoir comment atteindre vos objectifs.

Antoni Iannone

Expert en Growth Marketing